Conférences et débats

Conférence :  “Les Amérindiens”

Conférence : “Les Amérindiens”

De double ascendance européenne et asiatique,
la réalisatrice Sylvie Jacquemin a grandi dans les Ardennes françaises : autant de raisons pour s’intéresser  aux peuples et à leur culture.  Nantie d’un diplôme de cinéma et d’imagerie informatique, la réalisatrice-cadreuse va tourner de multiples documentaires. En 1998, la conférencière autoproduit le film “Blanc au cœur rouge” où LaVan Martineau, un blanc adopté par un vieil indien païute, lutte pour préserver la culture amérindienne.
En effet, en 1492, Colomb, qui voulait découvrir les Indes, aborde l’Amérique et découvre un peuple qu’il nomme “Les Indiens”… 
Les scientifiques rectifieront plus tard cette appellation en « Amérindiens » pour désigner le peuple autochtone que l’illustre marin de la Niña et la Pinta a rencontré donnant le signal de la colonisation européenne. 
Ce peuple est relégué dans les réserves avec un mode de vie et une culture bien à eux. Leurs conditions de vie va, néanmoins, s’améliorer depuis les années 70 en accédant à plus d’autonomie, mais ils restent à la traîne du rêve américain… c’est ce peuple que va nous faire découvrir Sylvie Jacquemin.

En savoir plus

Un Lord irlandais à Tenneville

A Tenneville, le 10 septembre 1692 tombait au champ d’honneur l’Officier d’élite irlandais “Matthias Barnewall Xe Lord Trimleston”.
Âgé d’à peine 22 ans, Lord Trimleston faisait partie de la prestigieuse « King Jame’s ii Troops of Irish Horse Guards ».
Surpris par une attaque ennemie où son régiment s’est particulièrement distingué, il fut tué lors de la première charge de cavalerie lors de la bataille d’Ortheuville. Il est inhumé dans la Vieille Eglise de Tenneville.

A l’occasion des Journées du Patrimoine, le Cercle historique de Tenneville et ses partenaires ont décidé de mettre en lumière son histoire oubliée.
9h30: visite de la Vieille Eglise
10h30: conférence “A la rencontre de Lord Trimleston” et présentation de l’ouvrage qui lui est consacré
11h45: inauguration officielle du panneau de mise à l’honneur suivi du verre de l’amitié
Dès 12h: apéro en présence de danseurs et musiciens irlandais

En savoir plus
Conférence : “Comme les médias influencent-ils  notre vision du monde ?”

Conférence : “Comme les médias influencent-ils notre vision du monde ?”

Les médias – radio, journaux, télévision, internet… – occupent une place importante dans notre vie quotidienne au point parfois d’être appelés le quatrième pouvoir tant leur force de pénétration est incroyable avec la masse d’informations qu’ils véhiculent à destination du public. Il est dès lors naturel de se poser une foule de questions comme le fait la sociologie des médias… De quelles manières influencent-ils l’opinion publique ? Sont-ils influencés par la société dont ils sont l’émanation ? Quelles sont leurs dérives potentielles ? Recevons-nous l’information avec nos propres filtres ? Sont-ils instrumentalisés et, dans ce cas, par qui ? L’audimat conditionne-t-il l’info ? Contribuent-ils au débat démocratique ? Pour éclairer cette problématique, l’expertise de Jean-Jacques Jespers, ancien présentateur du journal télévisé de la RTBF permettra au public de l’UTA de se faire une opinion en mesurant combien l’éducation a pour rôle d’apprendre à être critique…

En savoir plus
Groupe de discussion “Parlons-en”

Groupe de discussion “Parlons-en”

Groupe de discussion le 4e dimanche du mois de 10h à 12h (sauf mai et juin= 3e dimanche du mois) – 2 euros/ séance – infos: 0476/ 64 90 32
22/09 : « Nous sommes ce que nous mangeons »
27/10: « Les tabous »
24/11: « Le devoir de mémoire «
22/12: « Tentation(s) »
26/01/20: « Les rêves d’enfant »
23/02: « Le cycle des fêtes de l’hiver »
22/03: « Les a priori »
26/04: « L’impératif de la disponibilité «
17/05: « Je suis fier.e de… »
21/06: « C’est l’été ”

En savoir plus
Conférence : “La Géorgie … La fleur du Caucase”

Conférence : “La Géorgie … La fleur du Caucase”

A l’est de la Mer Noire, entre les chaînes du Petit et Grand Caucase, s’étend une vallée fertile, la Géorgie. Petit par la taille mais grand par l’Histoire, le pays partage ses frontières avec la Russie, la Tchétchénie, le Daghestan, l’Azerbaïdjan, l’Iran, l’Arménie et la Turquie… Autant dire que des siècles de conflits y ont laissé des traces !
La Géorgie regorge de sites impressionnants : églises, forteresses, villes troglodytiques, sans oublier Tbilissi, sa capitale cosmopolite au carrefour des influences qui relient Occident et Orient chrétien ou musulman… L’orthodoxie se veut aujourd’hui la garant de l’identité nationale.
La Géorgie vous éblouira par la majesté de ses paysages de hautes montagnes… le mont Kazbek, avec ses 5 047 mètres d’altitude est un des points culminants du Caucase.
Enfin, la gastronomie n’est pas un des moindres attraits. Le vin retrouve sa place dans le paysage vinicole mondial (après le déluge les premiers sarments de vigne n’ont-ils pas été plantés en Géorgie ?)
La cuisine mélange agréablement les influences européennes et moyen-orientales, avec une grande variété de plats relevés d’herbes et d’épices. Un repas géorgien accompagné de chants polyphoniques vous convaincra que l’hospitalité n’est pas un vain mot.

En savoir plus