Denmark. Ar(t)chives

À la recherche de l’essence, selon sa devise Multum, non multa — que l’on pourrait traduire par la qualité plutôt que la quantité — Denmark développe une pratique artistique qui s’étend du pliage, vissage, ponçage, collage, à la congélation, la conservation sous l’eau, la gélatine ou la paraffine, de supports d’information tels que livres, journaux et périodiques. Ce n’est donc pas seulement le monde de l’information mais aussi le monde de l’art qui est visé. En ce sens, l’œuvre de Denmark adhère parfaitement aux critiques institutionnelles des années 70. Tant l’idée de la relecture que celle du « recyclage » sont centrales. La plupart de ses productions concernent la presse artistique.
Denmark a été témoin de la façon dont les magazines d’art contemporain, apparus à la fin des années 60, début des années 70, ont évolué de supports d’information critiques et émancipateurs en recueils publicitaires financés par l’industrie artistique. Ils constituent un maillon essentiel dans le système du commerce de l’art. Les installations d’archives de Denmark ne doivent pas seulement être perçues comme des archives non consultables et donc rebelles...

Ce sont des natures-mortes, de modernes Vanités, qui nous confrontent à l’hystérie du fétichisme de l’information de ces dernières décennies.

Johan Pas, 2021 / www.denmark-artist.com

Denmark. Ar(t)chives

  • ,
  • 6870 Saint-Hubert
  • Belgique
  • 50.0261
  • 5.3741
  • 9

Dates

02 Juil 17 Oct