Le cimetière militaire d'Anloy-Bruyère

Le 22 août 1924, en corrélation avec l’engagement de Maissin, un combat très meurtrier oppose, sur le territoire d’Anloy, le 18e corps de l’armée allemande au 17e corps de l’armée française. Tout se joue sur la plaine et dans les bois qui s’étendent au sortir du village, le long de la route de Framont. Plusieurs fois, les Français qui s’y déploient en arrière des lisières, tentent de déboucher dans les plaines. Mais les hommes, une fois à découvert, s’écroulent sous les feux des mitrailleuses et des tirs d’artillerie. De leur côté, les Allemands lancent contre les bois des assauts répétés. En vain ! Le combat s’éternise, et les pertes sont cruelles. Finalement, obéissant à l’ordre de retraite générale, les Français se replient sur Fays-les-Veneurs et Paliseul, laissant derrière eux un champ de bataille jonché de morts et de blessées. Un millier d’hommes sont tombés en ces lieux désormais paisibles. Leur mémoire repose dans un cimetière au sein e la forêt qui les a vus vivants. Resquiescant in Pace.

Infos supplémentaires

  • Français
  • PMR

Equipements & services

  • Parking

Le cimetière militaire d'Anloy-Bruyère

  • route de Anloy à Framont,
  • 6890 Anloy
  • Belgique
  • 49.9503
  • 5.22168
  • 11

Visite

  • Français

Prix

  • Gratuité